L'injustice, le monde, Dieu et moi

image: L'injustice, le monde, Dieu et moi
© DR

Des « pourquoi » on en a des tas! Des « ce n’est pas juste » tout autant peut-être. L’injustice touche notre quotidien. Comment y faire face? L’ignorer? La combattre?

Florence est très gentille et généreuse mais depuis peu, elle passe de nombreuses chimios à cause du cancer que les médecins ont annoncé. Pauline, une douce jeune fille de treize ans, vit actuellement un enfer à l’école. Elle est harcelée par certains camarades de classe par des moqueries et des insultes. Récemment, l’Indonésie a été ébranlée par un tsunami et séisme dont le bilan dépasse des centaines de morts. La liste des injustices pourrait encore se poursuivre longtemps.

Faire la différence
Nombreuses sont les situations qui nous semblent injustes. A petite ou grande échelle, l’injustice est bien réelle. Toi comme moi pouvons à notre façon combattre certaines injustices en créant une association, en s’investissant financièrement ou de manière pratique dans des organisations humanitaires, en défendant une personne de notre entourage, en levant notre voix pour celles et ceux qui ne le peuvent pas, en réajustant certaines situations, etc. Jean Dutourd, un écrivain français, a dit: « Rendre la justice, c’est répondre par un acte juste à un acte injuste. » Parfois, lorsque la colère nous gagne face à des situations que nous ne supportons pas, nous faisons tout l’inverse!

A la croix, quelle injustice!
Jésus lui-même a été victime d’actes injustes et pas n’importe lesquels! Lui dont l’amour est sans condition, qui a été l’exemple d’une bonté et d’une gentillesse sans mesure a été fouetté, méprisé, et accusé. Il a vécu des instants de douleurs insupportables infligées par des personnes qui lui voulaient du mal.

Faire confiance à Jésus
Quand on parle de justice de Dieu, on imagine un Dieu qui pèse le bien et le mal, qui rend la justice comme Salomon dans l'Ancien Testament ou comme un juge actuel. Sa justice n’est pas la nôtre. Apprendre à lui faire confiance signifie que l’on peut s’appuyer sur lui avec certitude. Tu peux travailler à la justice en réajustant les dimensions de ton existence mais toujours en sachant que c’est la grâce qui agit. On ne peut pas rendre justice avec nos propres forces. « C’est là où Dieu règne que sa justice peut exister. Si nous voulons faire connaître et montrer au monde la justice de Dieu au travers de nos vies, il faut que dans nos vies le Seigneur règne », explique Paul Calzada, pasteur et missionnaire. A toi de faire la différence et de te souvenir des promesses de Dieu! Dans ton quotidien, n’oublie pas que Dieu est celui qui est souverain. « Recherchez d'abord le royaume et la justice de Dieu et tout cela vous sera donné en plus » (Matthieu 6,33).

Par Joëlle Lehmann joelle@just4u.org

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°