De l’amour dans le moteur

image: De l’amour dans le moteur
© DR

Judith et Samuel témoignent de l’amour de Dieu tout en serrant des boulons! Ils ont quitté la Suisse pour ouvrir un atelier mécanique humanitaire au Canada.

Après une année de préparatifs, l’Atelier R8 Technique va ouvrir dans une région pauvre du Québec. Ce garage un peu particulier, où les coûts sont limités, permettra aux plus démunis de faire réparer leur véhicule. Interview de Samuel Lambercy.

Comment cette idée vous est-elle venue?
J’ai toujours été passionné par la mécanique. Vers seize ans, Dieu a mis dans mon cœur ce rêve d’un jour monter une sorte de garage humanitaire pour utiliser les dons que j’ai reçus. Je crois que la meilleure façon de témoigner est de donner de l’amour aux gens par des actions concrètes. Souvent, c’est bien plus efficace que les grands discours. Ma femme a tout de suite adopté ce projet, étant elle-même aussi passionnée par la mécanique et par l’envie de donner.

Comment se sont passés les débuts, sur place?
Jusque-là, nous sommes très encouragés! Nous expérimentons la fidélité et la puissance de Dieu! Je réalise que si des fois on ne le voit pas agir concrètement dans notre vie, c’est parce qu’on ne lui donne pas la possibilité. Quand j’étais simple salarié en Suisse, je voyais beaucoup moins Dieu agir, nous ne dépendions pas vraiment de lui dans nos finances. Aujourd’hui ma femme et moi prions chaque mois pour avoir de quoi payer nos factures et à chaque fois, Dieu pourvoit. Ça fait tellement grandir notre foi!

Quels sont vos défis?
La peur de l’échec. Par moment nous avons l’impression de ne pas être les bonnes personnes pour monter ce genre de projet. Mais Dieu prend soin de nous et nous rappelle que c’est en lui que nous trouverons les ressources. Un autre défi est le timing. Souvent nous, nous faisons des plans précis, mais Dieu permet que ça prenne plus de temps. Je pense qu’ainsi, nous restons dépendants de lui.

On imagine que vous avez vu Dieu agir, ou vous faire des clins d’œil…
Nous n’avions par exemple pas un sou en poche au lancement de ce projet et aucun outil. Dieu nous a fourni plus de 15000 francs suisses (13000 euros) d’outillage et nous a aidés à trouver les fonds pour financer un container pour le transport. Il a également envoyé un peintre et un électricien bénévoles sur place pour nous aider. La liste des clins d’œil est longue!

Quel encouragement donnez-vous à ceux qui sont attirés par ce type d’engagement?
Nous sommes convaincus que c’est Dieu qui place les rêves dans notre cœur, et c’est pour les réaliser! Il faut juste avoir confiance qu’avec Dieu, rien n’est impossible et ne surtout pas laisser la barrière de l’argent, le prétexte d’un manque de formation ou de diplôme tout arrêter. Dieu n’appelle pas les qualifiés, mais qualifie les appelés! Notre projet est basé sur Romain 8 (d’où le nom AtelierR8Technique), qui dit notamment, que «si Dieu est avec nous qui sera contre nous?» Il dit aussi que tout contribue au bien de ceux qui aiment Dieu!

Propos recueillis par Michael Bassin, michael@just4u.org

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°