Le film le plus traduit de tous les temps

image: Le film le plus traduit de tous les temps
© Youtube

Sorti en 1979, le film «Jesus» a contribué à une vulgarisation de l’Evangile de Luc encore prolifique aujourd’hui.

S’il est difficile d’affirmer chiffres à l’appui que ce long-métrage est le plus vu de tous les temps, à l’instar du New York Times en 2004, le film Jesus de Peter Sykes et John Krish est assurément le plus traduit. Sorti il y a quarante ans, il est désormais disponible dans 1600 langues.

100% Evangile mais pas 100% cinéma
«Le phénomène est assez étonnant. C’est évident que ce film a été un élément utilisé par Dieu pour toucher les gens. Mais ça ne veut pas dire qu’artistiquement ce soit un chef d’œuvre», juge Vincent Miéville, pasteur évangélique à Toulouse et cinéphile averti. Se voulant le plus fidèle possible à l’Evangile de Luc, ce long-métrage a été sévèrement critiqué dès sa sortie.
Pour le Los Angeles Times, ce film était «un traitement façon école du dimanche» de la vie de Jésus. «Avoir voulu être au plus proche du texte biblique, c’est en fait tout l’intérêt et la limite du film», déclare Vincent Miéville. «Une de ses forces est de conduire à l’Evangile et d’inviter à lire le texte. Sa faiblesse, c’est qu’un Evangile n’est pas un scénario de cinéma.»

Un Jésus plus proche
Filmé en Israël et financé par Campus pour Christ, ce film avec Brian Deacon dans le rôle principal a néanmoins apporté un Jésus «plus humain, plus proche que celui presque désincarné de la mini-série Jésus de Nazareth de Franco Zeffirelli», estime Vincent Miéville. Quarante ans après, le film est visionné chaque année par des millions de personnes.

David Métreau

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°