Elle annonce la croix tout en couleurs

image: Elle annonce la croix tout en couleurs
© DR

Créatrice de patchworks, la chanteuse Laura Christensen souhaite exprimer le vécu de Jésus et susciter l’intérêt. Photo: Ce patchwork, intitulé Jardin de Gethsémané, a été inspiré du titre Comme tu veux. On devine notamment des prières qui montent vers le ciel, l’arrivée des soldats, les disciples endormis près du feu, des gouttes de sang, ainsi que Jésus priant à genoux.

On la connaît comme la voix féminine du groupe Exo. On découvre aujourd’hui que Laura Christensen a une autre corde artistique à son arc: le patchwork impressionniste.

Travail exposé à la cathédrale de Lausanne
Pour illustrer les quinze chants de leur dernier album The Way, un ensemble de chants méditant sur la passion du Christ, l’artiste a réalisé quinze tableaux avec cette technique de couture. Dans chacun d’eux, elle a intégré une petite étoile argentée représentant Jésus et un carré vert figurant le Saint-Esprit, que les spectateurs peuvent s’amuser à repérer. Les détails sont expliqués dans le livre de méditations The Way (éd. Exo Books)
Ses tableaux en patchwork ont notamment été exposés à la cathédrale de Lausanne, une semaine avant Pâques. «Cela a été une expérience formidable qui servira de modèle pour d’autres villes. Nous avons eu des conversations extraordinaires sur Jésus avec des visiteurs du monde entier. Nous les avons tous invités à venir au concert», partage Laura Christensen. En effet, le 14 avril, son mari Chris et elle ont interprété les chants de The Way et quelques titres d’Exo dans ce somptueux cadre gothique, entourés des quarante-cinq voix d’un chœur constitué pour l’occasion. Les tableaux de Laura Christensen et les paroles des chants étaient projetés sur plusieurs écrans dans la nef.

Le vécu de Jésus juste avant Pâques
Cette passion du patchwork, Laura Christensen la cultive depuis toujours, notamment en créant des couvre-lits. Mais elle n’aurait jamais pensé concevoir des patchworks avec un thème spirituel: «L’idée m’est venue lorsque je travaillais en écoutant le premier chant de cette série. Nos meilleures idées naissent simplement lorsque nous effectuons notre travail de créativité quotidien.» Par ces tableaux, l’artiste a voulu exprimer ce que Jésus a vécu pendant la Semaine sainte: «En tant qu’humains, nous faisons également l’expérience de ces choses dans nos propres vies: jugement, trahison, abandon, humilité, pardon. Jésus nous montre le chemin», développe Laura Christensen. Par ses œuvres, elle souhaite également encourager les artistes à s’exprimer à travers leur art et leur foi.

La Bible et les chants servent d’inspiration
Chaque tableau demande plusieurs semaines de travail. Il s’agit de coudre ensemble des petits morceaux de tissus de cinq centimètres sur cinq, pour un résultat final d’un mètre au carré. «Je trouve ma plus grande inspiration dans les Ecritures et les chants que Chris compose. Je les connais bien et l’expression de la beauté vient donc du plus profond de moi», détaille l’artiste, qui ne souhaite pas s’arrêter en si bon chemin.
En effet, elle termine deux autres séries de patchworks, une qui commence à la Résurrection et se finit à la Pentecôte et une seconde sur la Nativité. Laura Christensen trouve utile de faire correspondre ses patchworks aux chants de son mari, car «la musique et la beauté visuelle vont bien ensemble, créant une expérience plus profonde pour l’auditeur/spectateur».

Sandrine Roulet

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°