La bonne connexion

«Les murs ont des oreilles», l’expression est connue. Mais saviez-vous que des robots ménagers en ont aussi? Le site Numérama révèle le 13 juin que les robots cuiseurs connectés Monsieur Cuisine fabriqués en Chine et commercialisés par les magasins Lidl sont équipés de micros. Et cela à l’insu des consommateurs. La chaîne se défend et argue qu’il était prévu que le robot soit pilotable par la voix ou par le système d’intelligence artificielle d’une enceinte connectée. Selon Lidl, le micro serait «totalement inactif» et la marque ne pourrait pas l’activer à distance. Rassurés? Pas vraiment.

Cette anecdote rappelle que notre société, de plus en plus sophistiquée, devient toujours mieux connectée. Toujours plus. Comme si la 4G+ ne suffisait pas, voici la 5G. Un internet plus rapide, partout. Et là encore plane l’ombre d’un doute. Les Etats-Unis soupçonnent le chinois Huawei - sur lesquels de nombreux opérateurs se basent pour déployer la 5G - d’espionnage massif. Accusations avérées ou passe d’armes dans une guerre commerciale faite pour durer? Probablement les deux. Néanmoins, la surveillance généralisée - dont les chrétiens font partie des premières victimes - qui s’installe en Chine est inquiétante: reconnaissance faciale, contrôle des citoyens via un système de points appelé «crédit social», censure des contenus sur internet, etc.

Pourtant, vouloir être connecté puissamment, intensément et durablement est tout à fait humain et tout à fait bon. C’est le sens de nos vies. Mais avec qui? C’est la question centrale que nous vous encourageons à vous poser cet été.

Que vous soyez ou non en vacances, et si vous profitiez de cette période estivale pour prendre du temps à part pour vous déconnecter, prendre du recul? Si vous quittiez pour une heure, une journée ou une semaine les bruits de la ville et ces longues journées souvent trop remplies pour prendre le temps de réfléchir, méditer et prier Dieu? Ainsi vous serez disposés à vous reconnecter avec le Créateur et avec vos prochains, sans fard, sans artifices. A l’ancienne.

David Métreau, rédacteur en chef

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°