La coloc, un bon plan?

image: La coloc, un bon plan?
© iStockphoto

A l’heure de quitter la maison, mais sans suffisamment d’argent en poche, est-ce que la colocation est une bonne solution? Pour le porte-monnaie généralement oui, mais que dire du reste?

La rédaction du Just4U te propose quatre questions à te poser si tu réfléchis à vivre en colocation:

1. Es-tu plutôt à rechercher la tranquillité ou à traîner dans les pièces communes pour rencontrer un maximum de gens?
En fonction de ton besoin de sociabilité, il s’agira de chercher des colocataires se trouvant sur la même longueur d’onde que toi. Si tu veux sociabiliser, attention à prendre un appartement avec un salon et des colocataires présents, dont l’appartement est le lieu de vie principal et aux horaires de travail compatibles avec les tiens. Sinon, malgré vos envies de vous voir, tu risques de les croiser. Si tu préfères être dans un lieu où ton intimité est avant tout respectée, alors cherche plutôt des colocataires calmes et une chambre spacieuse.

2. Aimes-tu l’organisation ou préfères-tu que l’on te laisse vivre?
Chaque colocation fonctionne différemment. Dans certaines d’entre elles, tout sera organisé alors que dans d’autres, la vaisselle traînera joyeusement dans l’évier et chacun fera un peu ce qui lui chante. Lors de tes prises de contact avec de potentielles colocations, n’hésite pas à leur demander comment elles fonctionnent pour le ménage. En effet, cela peut vite devenir un sujet de tension si vous n’avez pas les mêmes attentes.

3. As-tu pensé à l’éthique et l’hygiène de vie que tu voulais dans ta
colocation?

Il existe toutes sortes de colocations. Il serait important de mettre au clair tes valeurs et le style de vie que tu recherches, afin de savoir ce que tu es prêt à accepter et ce qui serait intolérable pour toi, ou tes parents. Ce n’est pas inhabituel de trouver des colocations fumeuses, cela peut ne pas te déranger, mais que penser de celles où des drogues sont consommées? Et où il te sera compliqué de vivre tes convictions? Voilà un critère important. Sur internet, il existe même des groupes pour trouver des colocataires chrétiens.

4. Es-tu plutôt à aimer la proximité des commerces, des lieux de loisirs ou le calme d’un quartier résidentiel voire de la campagne?
La localisation de l’appartement (ou de la maison, car il y a des colocations dans des maisons) importe beaucoup. En effet, se faire réveiller par le bruit de la rue peut ne pas être important pour toi, tant que tu vis au cœur de la ville, dans le poumon des activités culturelles, ludiques et festives, mais peut-être que ce n’est pas le cas. Un appartement éloigné du centre, avec un bon service de transport public ou des accès à vélo, peut être un juste milieu entre pleine ville et campagne. Si le calme et la nature te ressourcent, tu peux envisager faire quelques kilomètres de plus.

Finalement, Just4U t’encourage à trouver un lieu où tu pourras être toi-même, comme tu le serais à la maison, libre de faire tes activités, vivre tes valeurs et ta foi.

Par Nathalie Schmid, nathalie@just4u.org

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°