Les discussions à table me saoulent

image: Les discussions à table me saoulent
© iStockphoto

Le repas est fini mais les discussions de table se poursuivent et ne t'intéressent pas. Au secours! Comment te tirer de là? Tout est une question d'attitude.

On est à table. Tu as fini ton assiette depuis un moment, et tu te demandes quand est-ce que tu pourras enfin te lever. Ça discute toujours dans le reste de la famille, mais ce qui se raconte t’ennuie profondément. Tu préfèrerais retourner le plus rapidement possible à tes occupations, sans écouter ton papa raconter pour la troisième fois une situation drôle au travail, ou bien ta petite sœur décrire en détails ses dix minutes de récréation à l’école.
Il arrive à tout le monde de s'ennuyer à table. Ne te sens pas anormal ni asocial si des discussions ne t’intéressent pas; chacun a ses centres d’intérêt, ses conversations utiles et moins utiles. Mais voici quelques trucs à faire si jamais ça t’arrive et que tu veux profiter de la situation au lieu de la subir.

Ose poser des questions
Si les conversations concernent le monde des adultes et que tu ne t’y retrouves pas (tu ne comprends pas ce qui est dit, ou bien si le sujet te passe complètement au-dessus de la tête); c’est souvent le cas quand d’autres adultes sont invités à la maison, les adultes parlent ensemble. Mais il est toujours possible de s’intéresser à ce qui est dit, et d’essayer de comprendre. Prends la parole et pose des questions! (Pourquoi tel humoriste ne te plait pas? C’est quoi le conseil des Nations Unies? Comment se déroule ton championnat d’échecs?) Les adultes prendront bien souvent du plaisir à expliquer des choses à un jeune qui est curieux.

Corvée vaisselle sortie de secours
Tu peux encore, si vraiment la conversation est trop barbante, te proposer pour le service à table (débarrasser, remplir les verres, etc.). Une manière de te rendre utile tout en évitant l’ennui!

Valoriser les plus petits
Si les conversations sont trop infantiles (en particulier si tu as des petits frères et sœurs), là aussi tu peux faire un effort. Valoriser la parole des plus petits les encourage à parler et ils se disent «ça intéresse même mon grand frère et ma grande sœur, ce que je dis!»

Qui d'autre s'ennuie ici?
Si ce sont toujours les mêmes qui parlent, et que tu voudrais discuter mais qu’il n’y a pas de place pour toi, il s’agit peut-être d’oser interrompre les plus bavards. C’est vrai, certains aiment beaucoup s’écouter parler et peuvent vite ennuyer les autres! Et peut-être que si tu t’ennuies, d’autres s’ennuient aussi.
Essayer de repérer les personnes autour de la table qui ne participent pas peut être un très bon exercice: tu peux te mettre à leur place, ou lancer une conversation avec eux en posant une question. Du coup, ça fera toujours deux personnes de moins qui s'ennuient!

Par Cédric Jung, cedric@just4u.org

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°