Quand tes amis changent

image: Quand tes amis changent
© iStockphoto

Tu n’es pas le seul à changer. Tes amis vivent eux aussi de nouveaux épisodes dans leurs vies, et ce n’est pas toujours simple à gérer. Dossier: Les changements

«Hallucinant! Il n'est même pas venu fêter mes 18 ans alors que je l'avais invité! On était tellement proches. On a tout fait ensemble. Pendant toutes nos années d'adolescence, on était inséparables et on s'entendait tellement bien. Et puis, je n'ai pas trop compris pourquoi, le contact est devenu plus difficile. Chacun de nous est parti dans une direction différente, et mon meilleur pote ne l'était plus.» Tu as peut-être déjà prononcé ou entendu une telle confidence. C’est un fait: nos amis changent. Comme nous! Mais comment réagir face à cela, surtout qu’il y a tellement de choses qui semblent nous échapper!

Quand on a l'impression de perdre un ami, il y a deux possibilités. Soit il y a eu un clash: on s'est fâché, on a dit ou fait quelque chose de travers, et la relation s'est cassée. Soit il y a simplement des changements de direction. On a cessé d'investir dans la relation, on passe moins de temps ensemble, on s'appelle moins souvent.

Dans les deux cas, c'est difficile à gérer. Car on doit vivre comme un petit «deuil» (parfois il peut être grand). C'est-à-dire qu’il faut s’habituer à vivre sans quelqu'un qu’on avait avec soit auparavant. S'il y a un conflit ouvert, la Bible nous invite à faire notre possible pour retrouver la paix (Romains 12, 18). Mais je ne retrouverai peut-être pas l'amitié de cette personne! S'il n'y a pas de conflit, il faut accepter que la vie est simplement faite ainsi. Alors ça peut être encore plus dur à gérer quand on appelait quelqu'un son ou sa «meilleur(e) ami(e)»! C'est pour cette raison que cette expression n’est pas toujours bonne. On apprend dans la vie qu'avoir des amis, ça nous coûte quelque chose. Les amis ne sont pas «gratuits». Il s'agit de nourrir et d'entretenir une relation (et c'est la même chose avec des membres de sa famille) en donnant du temps, de l'affection concrète, voire plus! Jésus a dit d'ailleurs que le plus grand amour qu'on puisse avoir pour ses amis, c'est de donner jusqu'à sa vie! (Jean 15, 13).

Contrairement à Jésus, nous n'avons pas à notre disposition des ressources infinies pour pouvoir cultiver des amitiés avec toujours plus de personnes. C'est donc tout à fait normal que nos amis changent, et il nous faut résister à nous sentir coupable que certaines relations ne soient plus ce qu'elles étaient autrefois.
Remercions plutôt Dieu pour les amis qu'il nous a donnés pendant un temps, prions pour eux et investissons dans les amitiés que Dieu nous accorde aujourd'hui!

Par Cédric Jung, cedric@just4u.org


Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°